(placeholder)

NL    FR    EN

Prenez rdv en ligne!

Vacances du 20/11 au 5/12

(placeholder)

Une consultation ostéopathique comporte quatre étapes:


➀ L’anamnèse:

Lors de la première consultation un bilan de santé est établi. Il est toujours conseillé d’amener tout matériel d’imagerie médicale (comme RX, scan, IRM, écho, ...) et/ou résultats d’analyses antérieures (analyses sanguines, ...). Par après suit l’anamnèse, lors de laquelle l’ostéopathe pose des questions concernant les plaintes du patient, afin de déterminer quelle structure  est responsable des plaintes. Il est très important que le patient informe au mieux l’ostéopathe de sa situation de santé, afin d’exclure de possibles problèmes sérieux (fractures, maladies, ...). Si nécessaire l’ostéopathe dirigera le patient vers son médecin traîtant.


➁ L’investigation de mobilité:

L’ostéopathe recherche les manques de mobilité à travers tout le corps, notamment dans le système pariétal, viscéral et craniosacré. Grâce à cette investigation le thérapeute peut trouver l’origine de la plainte et établir un schéma de traitement.


➂ Le traitement:

A l’aide de manipulations (si nécessaires), de mobilisations et de techniques d’étirement l’ostéopathe améliore la mobilité dans le corps. Le thérapeute résoud la cause de la plainte et stimule de ce fait le pouvoir d’autoguérison du corps, afin de le rééquilibrer. Le traitement sera différent pour chaque patient et pour chaque plainte. Les techniques utilisées sont sûres, indolores et douces. Aucun appareil n’est utilisé et aucune médication est prescrite.


➃ Le débriefing:

L’ostéopathe explique en termes simples quelle était la raison de la plainte et en quoi consistait le traitement. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser! Une bonne communication et une confiance entre patient et ostéopathe sont primordiales. Parfois le thérapeute donnera quelques avis en matière d’alimentation ou exercices à faire. Il est possible qu’une réaction ait lieu après le traitement, mais celle-ci disparait habituellement après 48 heures. Le corps doit effectivement s’adapter à la nouvelle situation. Certaines plaintes disparaissent immédiatement, d’autres exigent un peu plus de temps. Il faut en moyenne trois à cinq traitements avant que le patient soit totalement rétabli ; ceci dépend du type de plaintes (aigues ou chroniques).

Bienvenue      Méthode      Indications      Tarifs      News      Qui est Julie      Contact